عربية Le Festival | Le mot de la Ministre | Le Comité | Presse | Editions Précédentes | Contact  
 
Le Mot de la Commissaire
creation feminine algerie
La Broderie
festival feminin
Le Programme
Galerie Photos
Vidéos
creation algerie femme
Revue de Presse
tissage algerie
Liens
tissage algerie
Nos Partenaires
tissage algerie
< Retour à l'accueil

SE DETENDRE, APPRECIER, RENCONTRER

Un festival, c’est aussi une occasion privilégiée de convivialité sociale, un espace de dimension humaine et un moment propice à la détente, aux échanges et aux rencontres. Aussi, autour de l’exposition des créatrices, noyau du Festival, plusieurs activités, permanentes ou exceptionnelles, sont proposées. Pour ses vertus bien connues, la musique y tient une place privilégiée, notamment celle en liaison avec la thématique du Festival et son lieu, l’historique Palais des Raïs dont les divers espaces (patios, alcôves, galeries, terrasses…) offrent un cadre magnifique et authentique qu’il convient aussi de découvrir ou de redécouvrir.
 
Concert de Rym Hakiki
Dans le sillage de l’Andalousie
Rym Hakiki
Pour une soirée exceptionnelle, la sémillante interprète de chant arabo-andalou et de hawzi tlemcénien, viendra ravir, par sa présence et son talent, le public du Palais des Raïs. Elève, dès l’âge de huit ans, de la prestigieuse association oranaise « Nassim el Andalouss », elle a puisé son art aux meilleures sources. A seize ans, son premier album a marqué le début d’un succès grandissant et jamais démenti. Aujourd’hui, elle se produit régulièrement en Algérie et à l’étranger.

Jeudi 26 Mai à 18 h. Entrée libre dans la limite des places disponibles.
> Voir les Photos
 
Une Qaada inspirée
Dans la meilleure des traditions
Aida et Bahia
Dans les cités, comme dans les villages et campagnes, les Algériennes se réunissaient pour partager des moments de joie mais également se confier leurs peines et leurs espoirs. Ces rencontres étaient aussi l’occasion précieuse de transmettre et de vivifier le patrimoine musical et oral. Les participantes rivalisaient en chants, proverbes et poèmes ainsi qu’en réparties et rires. Elles s’y adonnaient à la bouqala, pratique culturelle à la fois ludique et poétique. C’est à cela que nous invitent la chanteuse Hassiba Abderaouf, les comédiennes Aïda Guechoud et Bahia Rachedi, un trio si talentueux et si attachant.
Dimanche 29 mai à 17 h.
> Voir les Photos
 
Prendre le fil de l’art
Atelier d’initiation à la broderie
Tout au long du festival, un atelier à la fois pédagogique et ludique, animé par des formatrices émérites en broderie, se propose d’initier à cet art les visiteuses (et pourquoi pas les visiteurs). Leur compétence et leur bienveillance permettront à chacun de découvrir les bases, voire les secrets, de la tradition algérienne. Une manière vivante, par la pratique encadrée des matériaux et outils, de susciter peut-être des vocations, chez les jeunes comme chez les moins jeunes. De fil en aiguille et dans la bonne humeur, des chemins peuvent s’ouvrir vers une passion qui est aussi un métier.
Tous les jours. Dans la limite des places disponibles. > Voir les Photos
 
En toute convivialité
Des espaces enchantés
L’Ambiance Fil’harmonie
Animés par les talentueuses étudiantes de l’Institut National Supérieur de Musique, les deux magnifiques patios du Palais des Raïs qui ont connu tant de moments forts de l’histoire d’El Djazaïr, résonneront en permanence des musiques et chants d’antan, de la même façon qu’ils ont accompagné le travail de plusieurs générations de brodeuses, inspirant certainement leurs créations.

Tous les aprés midi > Voir les Photos
Troupe INSM
 

L’espace " Qahwa ou Latey "

Sur la Terrasse Rouge dressée sur les remparts, là même où se rencontraient les grands capitaines de la Course algéroise, pour scruter l’horizon marin, l’espace « Qahoua ou Latey », dans l’inspiration des cafés traditionnels de la Casbah, complètera cette atmosphère propice de détente et de communion au cœur de la ville.

Tous les jours, de 10 à 18 h.
 
Défilé de mode
Des fils sur l’estrade
defile de mode festival de la creation feminine 2011

Lors de la 1ère édition du Festival national de la création féminine, le défilé de mode  organisé à cette occasion, qui avait magnifié les tissages, avait en même temps révélé le grand apport esthétique des broderies aux costumes et toilettes. De là, s’est établi le lien avec la présente édition, centrée sur la broderie. (voir le défilé)

Cette année donc, le défilé accordera une place naturellement privilégiée à l’expression de la broderie, en tentant de montrer toutes les possibilités créatives offertes aux stylistes comme aux brodeuses. Tenues modernes ornées de broderies traditionnelles, tenues traditionnelles brodées de motifs nouveaux, ou combinaison de ces deux voies : le champ d’expression est vaste et n’a d’autres limites que celle de l’imagination.

Nouveauté : le défilé de mode de cette année comprendra aussi des participations étrangères à travers les modèles de créatrices italiennes et turques qui viendront, aux côtés de leurs consœurs algériennes, démontrer que la magnificence n’a pas de frontières.

Seront présentés les modèles des stylistes suivantes :

Mme Antri Bouzar
Mme Mouni Benrabah
Mme Halima Boursas
Mme Gouadfel
Mme Mabrouka Saouli
Mme Wardia Soukri

Et nos invitées

d’Italie, Mmes Angela lipomi et Anna Maria Bonffini
Turquie  Mmes Raziye Onar et Sevim Yildiz                                       > Voir les Photos



 
Les Expositions >
Les Conférences >
Les Animations >
Concours >
< Retour au Programme
 
femme algerie creation
Copyright © 2010 - 2011 Festival National de la création Féminine Algérie - Tous droits Réservés
Développé par bsa Développement